Directives d'assistance psychosociale aux organismes de services en uniforme

Impact, décembre 2011

 

En 2010, les directives multidisciplinaires d'assistance psychosociale aux organismes de services en uniforme (OSU) ont été définies. Ces directives ont été acceptées en tant que norme nationale d'assistance psychosociale à la police, aux brigades du feu, aux services ambulanciers, au ministère de la défense et aux gardes côtiers.

 

Les membres des OSU sont fréquemment exposés à des événements potentiellement choquants. Bien que les membres des OSU soient bien préparés à leur travail, les OSU ont l'obligation d'apporter la meilleure aide possible à leur personnel quand il le faut. L'objectif de ces directives est de garantir une aide et des soins psychosociaux après des expériences de catastrophes et d'événements choquants pour prévenir les problèmes de santé liés au stress parmi les membres des services de secours.

 

Ces directives sont basées sur des constatations, à savoir sur les résultats des études scientifiques les plus récentes et les connaissances acquises par l'expérience (meilleures pratiques) et d'autres considérations. L'avis consensuel est que la promotion des moyens existants de récupération du membre d'un OSU et la promotion de ces moyens par des structures d'assistance aux pairs sont la clé d'un système d'assistance psychosociale réussie. Le système d'assistance aux pairs joue un rôle important pour la reconnaissance des personnes affectées de symptômes cliniques psychologiques et/ou cliniques sérieux nécessitant un diagnostic et/ou un traitement. Le diagnostic et le traitement doivent être exercés par des professionnels de la santé mentale. Ces derniers doivent donc être rapidement disponibles mais n'être appelés qu'en cas de nécessité. On distingue trois phases d'assistance psychosociale pour les membres des services d'OSU : préparation (sélection, information et formation), assistance aux pairs et contrôle et, si nécessaire, envoi à un suivi professionnel. Ces directives donnent des recommandations pour les OSU pour chacune de ces phases.

 

Au fil du projet européen EUTOPA-IP, des experts internationaux et européens ont discuté de ces directives nationales faisant office de base d'une mise en œuvre et d'une application (européennes et internationales). Cette discussion a abouti à un certain nombre de conclusions intéressantes. Il existe un consensus général sur les hypothèses et recommandations essentielles des directives. Primo, l'accent est mis sur le travailleur en uniforme et sa propre résilience de réaction à des événements potentiellement traumatisants est considérée comme point de démarrage productif pour le développement des directives. Deuxio, le consensus existe sur les tâches assignées d'assistance aux pairs dans les directives ; cette assistance doit toujours être dirigée vers une aide (pratique), une stimulation du rétablissement de la santé et si nécessaire l'envoi vers des soins professionnels. Tertio, les employeurs ont une responsabilité importante dans la prévention et la guérison des traumatismes psychosociaux.

 

Ces directives ont aussi formé une base de discussion au sujet de leur applicabilité à différents contextes nationaux. Deux thèmes présentaient un intérêt particulier. Premièrement, l'étendue des tâches d'assistance des pairs : certains experts arguent du fait que l'aide des pairs doit aussi avoir un contenu thérapeutique, tandis que d'autres pensent que la thérapie ne doit être dispensée que par des professionnels. Deuxièmement, le moment de l'intervention de professionnels des soins : est-ce que cela doit se faire juste après l'événement potentiellement traumatisant ou doit-on les faire intervenir une fois qu'ils ont été alertés par exemple par des pairs assistants ?

 

Le but de la discussion était d'ajouter une "valeur européenne" aux directives. Cela s'est avéré être tout à fait le cas. La conclusion en est que les directives sont une base solide pour le développement de directives spécifiques aux pays et sont reconnues de manière générale en tant que (base de) directives européennes.

 

Ces directives seront disponibles en janvier 2012 (télécharger).

EUTOPA-IP Newsletter

Read now to the EUTOPA-IP newsletter!

» Read now

Co funded by the European Commission, Directorate Environment,
Grant Agreement No. 070401/2009/540414/SUB/A4